Fondation Seligmann

apres demain logo

derniere parution
Dernière parution

Tous les numéros
Rechercher dans les articles :

Recherche avancée


 KIOSQUE

Espace Lecteur







Mot de passe oublié
Enregistrement

Lauréats 2018

 

LAURÉATS DU CONCOURS

     « VIVRE ET AGIR ENSEMBLE CONTRE LE RACISME »

 DE LA FONDATION SELIGMANN

 

Dans le cadre de son concours « VIVRE ET AGIR ENSEMBLE CONTRE LE RACISME », la FONDATION SELIGMANN décerne, à la fin de chaque année scolaire, plusieurs prix d’un montant de 1 000 € récompensant la réalisation par des classes de collégiens, lycéens ou apprentis, seules ou avec les membres de la communauté éducative et les parents d’élèves, de projets traduisant leur désir du « vivre et agir ensemble », leur refus du racisme et du communautarisme.

 

Pour l’année scolaire 2017-2018, le jury présidé par Mme Mondane Colcombet, vice-présidente de la FONDATION SELIGMANN, a décerné, le 6 juin 2018, 14 prix à 4 projets portés par des établissements de Paris, 6 projets de l’Essonne et 4 projets en Seine-Saint-Denis. Ces projets ont été menés dans un cadre pluridisciplinaire associant souvent plusieurs classes ou niveaux, voire l’ensemble d’un établissement. Le jury a particulièrement remarqué et apprécié la créativité et la qualité de certaines productions audiovisuelles.

 

Les lauréats* de Paris :

·      Collège Georges Braque à Paris 13ème : 84 élèves de 3ème ont été impliqués dans un projet pluridisciplinaire, interculturel et transversal motivé par le besoin de construire la citoyenneté française et européenne autour de l’engagement dans la résistance contre les racismes et l’antisémitisme, avec la production de capsules vidéo ;

·      Collège Thomas Mann à Paris 13ème : 18 élèves d'UPE2A** de quatorze nationalités, dans le cadre d’un programme coordonné par la Cinémathèque française, ont réalisé un court métrage mettant en scène l’arrivée d'une élève allophone dans une classe française, de l’accueil à l’intégration, tout en s’appropriant une culture cinématographique ;

·      Collège Boris Vian à Paris 17ème : une vingtaine d’élèves du club cinéma en 6ème et 4ème ont réalisé le court métrage « Une équipe qui gagne » mettant en avant toute la richesse des différences de ce collège multiculturel, partant de la notion de préjugés et des différentes formes de discrimination ;

·      Lycée professionnel Henri Guimard à Paris 19ème : tous les élèves du lycéeont participé à une journée citoyenne contre le racisme, avec la réalisation d’une exposition, la création d’affiches et des conférences autour de « Je suis autre chose qu’une couleur et ce n’est pas écrit sur mon front ».

 

Les lauréats* de l’Essonne :

·      Collège Les Sablons à Viry-Châtillon : tous les élèves du collège ont participé à une « semaine de la découverte et du partage aux Sablons » avec des actions telles que « habille toi aux couleurs du monde », des repas ciblés par continent, la réalisation d’expositions sur la condition féminine, et des travaux sur le thème de l'égalité et des idées reçues ;

·      Collège Michel Richard Delalande à Athis-Mons : 23 élèves d’une classe de 3ème ont réalisé une enquête historique et un travail biographique sur Bernard Goldstein, déporté à l’âge de 14 ans à Auschwitz-Birkenau avec le Convoi 77 ; ces travaux ont été postés sur un blog et publiés sous la forme d’un livret ;

·      Collège La Tuilerie à Saint-Germain-lès-Corbeil : une trentaine d'élèves médiateurs par les pairs de 5ème, 4ème et 3ème ont réalisé un court-métrage « Bas les masques ! », autour de l’accueil et l'intégration d’une nouvelle élève en cours d’année grâce à la médiation comme « bulle de bienveillance », vecteur de solidarité et d’investissement positif ;

·      Collège Sonia Delaunay à Grigny : lesélèves de l'atelier cinéma ont réalisé un court-métrage très parlant intitulé « Le foulard » sur la tolérance autour de l’accueil d’une nouvelle élève et mettant en scène les élèves de leur établissement ;

·      Collège Pablo Neruda à Grigny : 3 classes de 6ème et 4 classes de 5ème ont participé à la création d'une fresque dans le collège autour du thème de la solidarité et du vivre ensemble face au harcèlement, fresque vivante car des zones peintes à la peinture à craie accueillent des mots de tous ;

·      Collège Robert Doisneau à Itteville : les 57 élèves de deux classes de 3ème se sont investis dans plusieurs projets répartis sur l’annéeportant réflexion sur le croisement des identités, travaillant sur le génocide rwandais, les immigrés dans la résistance, la sensibilisation à la diversité et aux valeurs de tolérance, de liberté et d’égalité avec un important impact.

 

Les lauréats* de Seine-Saint-Denis :

·      Collège Olympe de Gouges à Noisy-le-Sec : une cinquantaine d’élèves des classes de 5ème et 6ème, associés à des écoles primaires du Réseau d’éducation prioritaire, répartis sur différents ateliers de sensibilisation aux combats menés par Olympe de Gouges et Nelson Mandela, ont travaillé sur une mise en perspective des problématiques sociétales contemporaines et dénoncé les mouvements et idées racistes en en démontant les mécanismes tout en élaborant une fresque sur les murs du lycée ;

·      Lycée Jean Renoir à Bondy : l’ensemble des élèves du lycéeet en particulier les élèves de l’atelier Sciences Po ont effectué un important travail sur la laïcité depuis 2016 avec la réalisation d’un documentaire vidéo ainsi que des travaux sur l'actualité avec la crise des Rohingas ; ils ont appris à lire l'actualité et à approfondir leur réflexion, avec les outils et les pistes transmis par leurs enseignants ;

·      Collège Nelson Mandela au Blanc-Mesnil : 24 élèves de 4ème ont imaginé, avec leurs enseignants, un journal fictif célébrant le bicentenaire de l’abolition de l’esclavage en se projetant en 2048, s’exprimant librement sur l’esclavage, les discriminations et le racisme, et présentant une exposition au sein du collège afin de sensibiliser les autres élèves.

·      Collège Travail Langevin à Bagnolet : Une trentaine d'élèves délégués entre 12 et 14 ans ont, dans le cadre d’une action menée avec le Conseil de la vie collégienne, travaillé à la réalisation d’un tableau vivant républicain dans la salle d’études « Égalité, liberté, fraternité en vivance » sur la base du tableau de Delacroix, l'ayant complété d'écritures poétiques sur les thèmes républicains.

 

   *Lauréats par ordre de code postal

 **Unité pédagogique pour élèves allophones arrivants

20-06-2018

haut de page


Accueil - Mentions légales - Contactez-nous : contact@fondation-seligmann.org
Fondation Seligmann -  © 2012-2017